Comment repérer l’intolérance au gluten ?

Bon plan Régime du moment : programme Savoir Maigrir

Vous cherchez un régime minceur 100% personnalisé offrant la possibilité d'échanger avec des diététiciens ?
Cliquez ici pour découvrir l'offre unique de Savoir Maigrir
La première semaine est offerte !

L’intolérance au gluten ou la maladie cœliaque est causée par une consommation excessive des aliments riches en gluten. Plusieurs symptômes permettent de la détecter et de savoir si oui ou non l’on est atteint de la pathologie. Nous vous invitons donc à les découvrir dans cet article et à en savoir davantage sur le régime sans-gluten.

Définition de l’intolérance au gluten

La maladie cœliaque appelée encore l’intolérance au gluten est une maladie auto-immune qui entraine une mauvaise absorption des composants essentiels comme le fer, le calcium et l’acide folique, provoquée par une inflammation chronique de l’intestin.

la maladie coeliaque

Le gluten est une protéine présente dans la plupart des céréales comme le pain, les pâtes, le seigle, etc. Cette substance est utilisée dans la fabrication du pain et de certaines pâtisseries, ce qui explique son omniprésence dans notre alimentation quotidienne.

Chez les personnes atteintes de la cœliaque, le gluten attaque et anéantit les villosités des parois de l’intestin grêle.

le gluten protéine présente dans le blé

Quels sont les symptômes de l’intolérance au gluten ?

L’intolérance au gluten se manifeste par de nombreux signes qui diffèrent de l’enfant à l’adulte. Elle suscite des carences en vitamines et entraine des problèmes de santé, raison pour laquelle il faut vite déceler ses différents symptômes en vue de la traiter rapidement.

En Europe, 1 personne sur 100 souffre de la maladie cœliaque, qui est plus fréquente chez les adultes que chez les enfants.

Chez l’adulte

Chez les personnes adultes, l’intolérance au gluten se caractérise par divers symptômes à savoir :

  • La perte de poids
  • Les douleurs abdominales
  • Les diarrhées
  • Les ballonnements
  • La fatigue
  • Les troubles psychologiques comme la dépression, la tristesse
  • Une carence en fer et en vitamine B9
  • L’irritabilité
  • Les troubles de la fertilité
  • Les douleurs osseuses.

des douleurs osseuses

Chez l’enfant

La maladie cœliaque se traduit chez l’enfant par les signes suivants :

  • Les vomissements
  • Les diarrhées chroniques
  • Les ballonnements
  • Les constipations
  • Une croissance ralentie
  • Un manque d’appétit.

constipation chez le bébé

On peut aussi constater chez le nourrisson un changement de comportement qui le rend moins actif et sachez que les premiers signes de l’intolérance au gluten apparaissent quelques semaines après avoir consommé des aliments riches en gluten.

Effectuer un diagnostic

Une fois ces symptômes détectés, il est indispensable de procéder à un diagnostic afin de s’assurer ou non de l’existence d’une intolérance au gluten. Le diagnostic se déroule en deux étapes. La première consiste à effectuer une prise de sang pour déterminer la présence des anticorps propres à la maladie dans l’organisme. Si ces anticorps sont absents, cela veut donc dire que vous n’êtes atteints de la maladie cœliaque mais dans le cas contraire, c’est-à-dire au cas où ils sont présents dans votre organisme, vous souffrez alors d’une intolérance au gluten.

intolérance au gluten

La deuxième étape est réalisée pour confirmer ou infirmer l’existence de la pathologie et se fait par une biopsie intestinale, qui consiste à prélever quelques tissus de l’intestin grêle afin de les analyser. Cette analyse permettra de savoir si la paroi de l’intestin est atteinte ou non.

Comment traiter l’intolérance au gluten ?

Les personnes intolérantes au gluten ne peuvent traiter la maladie qu’en optant pour une alimentation sans gluten. Le seul traitement efficace contre l’intolérance au gluten est donc un régime alimentaire pauvre en gluten, ce qui revient à supprimer de manière définitive tous les aliments qui contiennent du gluten de son alimentation.

les aliments qui contiennent du gluten

Aujourd’hui, de nombreux aliments sans gluten sont disponibles en rayon pour les nourrissons atteints de la cœliaque et pour les adultes. Les personnes malades ne doivent désormais consommer que des menus sans gluten composés d’aliments comme les patates douces, le riz brun, le sarrasin, etc. jusqu’à ce que leur état de santé s’améliore.

la patate douce

Adopter ce régime alimentaire entraine la disparition rapide des symptômes, la guérison des tissus intestinaux qui ont été abîmés et permet à l’enfant de retrouver sa vitalité et de grandir normalement.

L’intolérance au gluten se manifeste par plusieurs symptômes comme les ballonnements, les dysfonctionnements digestifs, les vomissements, etc. et se confirme grâce à un diagnostic effectué par un médecin. Pour la traiter, la seule solution possible est d’opter pour une alimentation pauvre en gluten, en éliminant tous les aliments qui en contiennent de ses menus.