Notre analyse du régime paléolithique

Exclusif

Le premier mois de Weight Watchers est à 0€ = Cliquez ici pour en profiter (offre valable cette semaine uniquement)

Le régime paléolithique inspiré de l’alimentation de « l’homme des cavernes » est une tendance qui connaît un grand succès à travers le monde entier. C’est le régime qui préconise le retour aux sources en matière d’habitudes alimentaires de l’espèce humaine. En réalité, c’est le régime alimentaire que l’humanité a suivi durant tout le paléolithique, il est donc inscrit dans nos gènes. Que réserve donc ce retour à une alimentation originelle et comment s’y prendre pour ne pas tomber dans les excès ?

Le régime paléolithique : qu’est-ce que c’est ?

Le régime paléo comme on l’appelle souvent, est basé sur un concept très simple : manger comme nos ancêtres de l’âge de la pierre. En effet, nos systèmes d’agriculture modernes transforment les aliments qui contiennent désormais de plus en plus de graisses. Ainsi, le régime paléolithique, comme la majorité des régimes vise à diminuer les apports en glucides à l’organisme en vue de limiter le stockage des graisses.

Pour suivre ce régime, il faut donc bannir de votre alimentation, tous les produits céréaliers, les produits laitiers, les conserves, les légumineuses, les viandes grasses, les légumes riches en amidon, le sel, le sucre et les boissons gazeuses. Par contre, l’adepte de ce régime peut consommer volontiers les viandes maigres, les volailles, ainsi que les poissons et les fruits de mer. Il peut également consommer des œufs, mais doit faire attention dans sa consommation des avocats, du thé, du café et des boissons alcoolisées.

En chiffres, le régime paléolithique comprend entre 22 et 40 % de glucides, 19 à 35 % de protéines et 28 à 47 % de lipides. Petite nuance toutefois, pour les plus gourmands, le régime paléolithique autorise une certaine marge de manœuvre avec un maximum de 3 repas à votre goût par semaine.

Avantages et risques

Dans le régime paléolithique, la consommation des protéines maigres agit aussi bien sur la satiété, le métabolisme de l’insuline que sur la réduction du poids. Basée sur la suppression de deux grandes catégories d’aliments à savoir les produits laitiers et les céréales, cette diète permet de maigrir très vite avec des résultats visibles dès les deux premières semaines.

Par ailleurs, ce régime à d’autres avantages. Il permet de perdre de la graisse, tout en conservant les muscles grâce au pouvoir anabolique des lipides. Il aide également à diminuer les risques de maladies cardiovasculaires, améliore le taux ainsi que la sensibilité de l’organisme à l’insuline.

Toutefois, un effet yoyo est à craindre vu la rapidité de la perte de poids. Ce régime, à l’image de tous les régimes à effets ultra rapide, pourrait également entraîner des déficits nutritionnels importants si vous ne variez pas l’alimentation parmi les aliments autorisés. Une carence en vitamines est aussi à craindre, et il est conseillé de prendre des suppléments en vue de compenser ce manque. Enfin, malgré les avantages qu’il offre, le régime paléolithique est bien différent de nos habitudes alimentaires, ce qui pourrait occulter le plaisir de manger.

cover-ebook
Recevez notre guide OFFERT « Maigrir sans régime » maintenant !

 

RECEVEZ NOTRE E-BOOK GRATUITEMENT

15 aliments sains et délicieux pour mincir durablement ebook

Entrez votre e-mail ci-dessous pour recevoir notre e-Book
"15 aliments sains et délicieux pour mincir durablement"

  • Découverte des 15 aliments les plus sains pour mincir
  • Des recettes minceurs et originales qui plairont à toute votre famille
00
Days
03
Hours
14
Minutes
52
Seconds