Le régime californien

Exclusif

Le premier mois de Weight Watchers est à 0€ = Cliquez ici pour en profiter (offre valable cette semaine uniquement)

Souvent, les régimes minceur aident à perdre du poids en fixant un certain apport calorique dans votre alimentation. Avec le régime californien, oubliez les calculs de calories et efforcez-vous surtout de limiter vos rations. Autres particularités de cette diète s’inspirant particulièrement du régime méditerranéen.

le régime californien

Présentation et fonctionnement du régime californien

Venant tout droit des États-Unis, le régime californien est aussi connu sous l’appellation de régime Sonoma, une région de la Californie. Ce type de diète est en fait une variante du régime méditerranéen, réputé pour favoriser la perte de poids tout en prévenant les maladies cardiovasculaires. Il encourage particulièrement la consommation de fruits et légumes, mais aussi des plats faits maison. Il se déroule en 3 étapes distinctes. La première étape est appelée phase d’amaigrissement. S’étalant sur 10 jours, elle est axée sur une alimentation excluant tout ce qui contient une haute teneur en sucre. Une telle phase détoxifie l’organisme par la même occasion. La seconde phase ne s’achèvera alors qu’au moment où vous aurez atteint le poids idéal fixé avant le début de votre régime. Pour y parvenir, vous devrez notamment diviser votre assiette en proportions égales de surcroît vous limiter à une ration totale d’une assiette de 23 cm le soir et à midi et d’un bol de 50 c le matin. Quant à la troisième étape, elle consiste à stabiliser votre perte de poids durablement. Pour cela, vous devez donc adapter votre nouveau mode alimentaire à votre ancien régime.

Points forts du régime californien

Le régime californien offre une alimentation relativement complète : avec cette formule, il est facile d’atteindre la phase suivante. De plus, les risques de carences qu’il implique sont absents et vous ne ressentez pas de fatigue en le suivant. Il vous faut toutefois proportionner vos aliments tous les jours afin de ne pas tomber dans l’excès. Ce régime n’exclut aucun aliment, ce qui permet de varier vos repas.

Points faibles du régime californien

Il n’est pas naturel de tenir 10 jours sans aliments sucrés (phase de perte de poids). Cette même étape peut alors être difficile à surmonter, d’autant plus que l’apport énergétique dans votre alimentation est réduit. Sans vous concentrer sur votre objectif, vous risquez alors de ne pas arriver à la deuxième étape de votre régime.

Exemple de repas dans le cadre d’un régime californien

Un menu du jour californien peut être composé comme suit : au petit-déjeuner, prenez soit 75 % de protéines et 25 % de céréales ; soit 50 % de laitage et 50 % de céréales. Exemple : une omelette au jambon et deux toasts de plain complet, accompagnés d’une tasse de thé. Au déjeuner, prenez 40 % de protéines et 60 % de légumes. Exemple : du cabillaud à la vapeur assorti de brocoli+une salade verte. Au dîner consommez 30 % de protéines, 20 % de céréales et 50 % de légumes. Exemple : du blanc de poulet, accompagné de riz brun et de champignons.

Conclusion sur le régime californien

Le régime californien privilégie la consommation d’huile d’olive à la place des lipides. Durant la phase de stabilisation, les aliments sucrés sont à nouveau intégrés à votre alimentation. Les résultats à long terme dépendent alors particulièrement de la troisième phase, prolongation de la phase de stabilisation.

Retour au tableau comparatif des régimes.

RECEVEZ NOTRE E-BOOK GRATUITEMENT

15 aliments sains et délicieux pour mincir durablement ebook

Entrez votre e-mail ci-dessous pour recevoir notre e-Book
"15 aliments sains et délicieux pour mincir durablement"

  • Découverte des 15 aliments les plus sains pour mincir
  • Des recettes minceurs et originales qui plairont à toute votre famille
00
Days
03
Hours
14
Minutes
52
Seconds